Lorsque vous traversez la vallée de l’ombre de la mort, je serai avec vous.

Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. (Ps23 :4)

Voici un verset très apprécié du psaume 23. Il est souvent cité à un service funèbre ou à des moments extrêmes ou la perte d’un être cher. Lors de notre marche dans la vie et en prenant de l’âge, Il est réconfortant de savoir que Dieu ne nous quittera jamais.

On peut aussi envisager cette promesse sous un angle différent … Jésus nous a dit que si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt pas, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit (Jean 12:24). C’est un grand principe de la vie chrétienne : Dieu permet aux choses de notre « humanité » de «mourir», seulement pour les voir ressusciter par la puissance du Saint-Esprit et porter alors beaucoup de fruits.
Que ces choses soient des rêves ou des désirs, le principe de la croix (mort, enterrement, résurrection) est un thème récurrent, retentissant dans la vie chrétienne quotidienne.

Dans ce contexte, lorsque l’on sent que Dieu notre Papa qui donne de bonnes choses à ses enfants, nous demande d’offrir quelque chose qui nous est cher, lorsque nous sommes en train de marcher dans l’ombre de la mort pour quelque chose que nous avons espéré ou à cause des circonstances, il est réconfortant de savoir que ce Papa que nous aimons est très proche de nous dans les temps si difficiles où les pleurs, les angoisses, la souffrance morale ou physique nous submerge. Il est présent, là avec nous plein de compassion, souffrant avec nous.
C’est tellement rassurant, réconfortant, encourageant que de savoir que sa houlette et son bâton nous dirigent vers de vert pâturages.
Des pleurs peuvent durer pour la nuit, mais la joie arrive le matin! (Psaume 30: 5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *