Il ne cesse de faire de grandes choses pour moi

Luke 1:49 (SG21) le Tout-Puissant a fait de grandes choses pour moi. Son nom est saint, et sa bonté s’étend de génération en génération sur ceux qui le craignent.

Ce passage est le fruit d’un chant prophétique de Marie le jour où elle vient voir sa cousine qui porte Jean-Baptiste.
Quelle merveilleuse chose Marie enceinte de Jésus a pu dire à sa cousine ce jour-là : « le Tout-Puissant a fait de grandes choses pour moi. ». Certes Marie est en train de parler de cet enfant surnaturel qu’elle porte… Mais la louange et la prière qui suit nous rappelle que nous tous aussi nous sommes au bénéfice de Sa bonté.

La traduction du Message dit « Sa miséricorde coule vague après vague sur ceux qui sont en admiration devant Lui. » Le passage continue en précisant qu’Il agit avec la force de Son bras. Si quand nos enfants sont en danger et que le mal les entoure, nous agissons de toutes nos forces. Là c’est notre Papa céleste qui se lève et agit pour nous de toute Sa force… Qui Lui résistera !

La traduction de la Passion termine le chant prophétique de Marie ainsi :
Il arrache de leurs trônes les puissants princes et Il élève les humbles pour prendre leur place. Ceux qui ont faim de Lui seront toujours comblés, mais Il renverra à vide ceux qui sont animés de suffisance et d’autosatisfaction. Parce qu’Il ne peut jamais oublier de montrer Sa compassion, Il a aidé son serviteur élu Israël, Il a tenu Ses promesses à Abraham et à ses descendants pour toujours.« 

Celui qui tient Alliance, qui ne faillit jamais, intervient dans notre vie. Il ne manque pas d’agir pour nous. Ce n’est pas comme nous avons imaginé, mais Il n’est pas un homme pour faillir, Il agit avec la force de Son bras pour toi. Il fait pour chacun des choses différentes.

Il suffit d’accorder notre vision à celle du Père. Marie aurait pu s’arrêter à un angle de vision rempli d’amertume où elle n’aurait vu que la honte d’être enceinte sans avoir connu son époux, elle aurait pu s’arrêter à la peur du rejet de Joseph, au rejet de ses parents et amis, à la perte de sa situation… Mais elle a préféré voir avec les yeux de son cœur. Comme le serviteur d’Élisée avait besoin de voir ne plus se fier à ses yeux naturels mais voir le surnaturel de Dieu avec son cœur…  (2Roi 7 :17)

Ma prière est qu’en ce merveilleux jour de Noël, en regardant avec la vision du Père, confiant dans Sa fidélité, tu puisses toi aussi dire « le Tout-Puissant, mon Papa a fait de grandes choses pour moi… »

Joyeux NOËL à TOUS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *